10 conseils pratiques pour bien choisir son constructeur de maison

L’acquisition d’une habitation individuelle est la plus forte aspiration de la majorité des Français. Elle traduit en effet le désir légitime d’un habitat personnalisé où s’exerce pleinement la liberté de chacun.

L’accession à l’habitation individuelle est ainsi l’un des actes les plus important de votre vie et constitue sans doute l’investissement primordial que vous réaliserez. C’est donc un acte fondamental qui impose que vous ne vous engagiez pas à la légère.

Il s’agit donc de ne pas se tromper et d’éviter les pièges.

Pas de panique, bien choisir un constructeur sérieux qui saura répondre à vos attentes ne relève pas forcément du parcours du combattant.

Pour vous faciliter la tâche, voici 10 conseils à suivre pour vous aider à trouver le bon constructeur adapté à vos besoins :

1. Choisir un professionnel : pourquoi ?

C’est la première étape de la réalisation concrète de votre projet. De nombreux professionnels de la construction s’affirment compétents pour le mener à bien. Encore faut-il que vous soyez informés des différents cadres légaux existants et des différences dans l’étendue des garanties que chacun propose.

La meilleure protection, c’est choisir un constructeur :

2. La construction durable – quel savoir-faire ?

Demandez à votre constructeur s’il a une expérience des nouvelles méthodes de construction durable. Depuis quelques années, de nombreux progrès ont été faits dans ce domaine auparavant peu connu. Les maisons bioclimatiques ont des atouts certains, et pas seulement pour l’environnement. L’amélioration des performances thermiques, de la perméabilité, de la ventilation et des techniques de bâti augmente le bien-être des occupants en allégeant leurs dépenses. Cependant, ce marché porteur n’est pas bien connu de tous les constructeurs donc gare aux pièges. Vérifiez que votre bâtisseur ait déjà construit des maisons labellisées, conformes à la norme BBC-EFFINERGIE et RT2012. De préférence choisir un précurseur qui aura déjà accumulé plusieurs années d’expérience dans ce domaine.

3. Faites marcher le bouche-à-oreilles.

Il n’y a rien de tel pour avoir l’avis impartial de personnes dans la même situation que vous. Bien sûr, il s’agit de ne pas prendre au pied de la lettre toutes les expériences mais cela vous donnera une bonne idée générale du taux de satisfaction des clients précédents. Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez tout d’abord demander à votre constructeur les coordonnées de propriétaires (une entreprise confiante de la qualité de son produit ne devrait pas vous refuser cette faveur). Vous pourrez ainsi les contacter et demander leur avis sur le déroulement des travaux, le respect des délais, les services rendus par les différents artisans, la communication avec le constructeur. Si vous pouvez, visitez les précédentes réalisations du constructeur et constatez de visu la qualité de la construction.

4. L’Union des Maisons Françaises, un gage de qualité.

Pour être certain d’avoir affaire à de vrais professionnels, vérifiez que votre constructeur soit membre de l’Union des Maisons Françaises (UMF). Cette organisation, qui compte aujourd’hui près de 600 membres admis après examen de dossier, regroupe depuis 1961 des constructeurs professionnels de maisons individuelles soucieux d’offrir un service de qualité aux nouveaux acquéreurs. Au travers d’informations et d’actions sur le terrain, ces constructeurs s’engagent à offrir fiabilité et professionnalisme à leurs clients afin que leur projet se réalise dans les meilleures conditions.

En décidant de choisir un adhérent de l’Union des Maisons Françaises, vous optez pour :

www.uniondesmaisonsfrancaises.org/constructeur-maison

5. Vérifiez la durée d’existence de votre constructeur et sa solidité financière.

Pour cela, pas besoin d’engager un détective privé. Une simple recherche sur internet suffira. Plusieurs sites, tels que www.societe.com ou www.bilansgratuits.fr communiquent gratuitement les données financières de base d’une entreprise, ainsi que les détails de sa création et de ses dirigeants.

6. Estimez la quantité de maisons construites par l’entreprise de votre choix.

A-t-elle des dizaines de maisons à son actif ou des centaines ? Au fil des projets, un constructeur va acquérir un savoir-faire et une expérience indiscutables. Une entreprise fière de son vécu vous communiquera sans problème le nombre de ses constructions.

7. Demandez à votre constructeur s’il a déjà reçu des prix ou des récompenses.

Ces trophées sont souvent décernés par des experts dans le domaine de la construction et attribués à des entreprises ou des individus ayant fait preuve de professionnalisme et de succès dans leur secteur. Les ‘trophées Batiactu de la Construction et de l’Innovation’ couronnent, entre autres, des réalisations innovantes de constructions neuves. D’autre part, les ‘trophées de l’habitat’ organisés par EDF Bleu Ciel, prix très convoités, est une compétition ouverte aux constructeurs et promoteurs immobiliers qui récompense les meilleurs projets de construction durable en France métropolitaine.

8. Comment établir votre financement ?

Définissez précisément le budget que vous avez décidé de consacrer à votre future maison en vous assurant que vous avez tout pris en compte (le terrain, le prix de la maison, les branchements, la taxe d’aménagement…). Puis établissez avec votre banquier et avec votre constructeur votre plan de financement prévisionnel. Votre contrat sera signé sous condition suspensive de l’obtention des prêts.

9. Le choix du terrain.

C’est au particulier qui désire faire construire qu’il appartient de prospecter le marché et de trouver un terrain. Le constructeur peut cependant vous proposer lui aussi, grâce à ses partenaires (agents immobiliers, notaires ou lotisseurs) des terrains où vous le souhaitez. Avant de vous engager, examinez toutes les caractéristiques qui peuvent accroître la valeur du terrain, notamment pour la revente : distance par rapport à une ville, qualité du voisinage, desserte des transports en commun, écoles à proximité, etc.

Faites vous préciser la nature du sol et sa configuration par les services de la Mairie ou les voisins. En cas d’hésitation sur la qualité et la nature du terrain, il est indispensable de faire réaliser une étude de sol.

Enfin assurez-vous :

Le prix du terrain comprend :

la valeur du terrain (sans TVA si le vendeur est un non assujetti et avec TVA due par le vendeur s’il est un assujetti),
les frais d’acquisition (Droits d’enregistrement et frais de notaire).
En outre, la délivrance du permis de construire donne lieu aux paiements de la taxe d’aménagement (TA) et éventuellement du versement pour sous-densité (VSD) s’il a été instauré dans la commune. La taxe d’aménagement est payable en deux fois ou en une seule fois si le montant de la taxe est inférieur à 1500 euros. Les modalités de calcul varient en fonction du chantier et de la commune d’appartenance.

L’achat du terrain se déroule en deux temps :

10. Entourez-vous de garanties.

C’est un sujet qui apporte souvent aux acquéreurs une certaine confusion tant la liste de garanties et assurances diverses est longue en matière de construction de maison neuve. Avant de prendre une décision, nous vous conseillons donc de vérifier les garanties constructeur offertes par les différents entrepreneurs. S’assurer entre autres que la société choisie bénéficie de la caution financière d’achèvement et de la garantie de remboursement d’acompte délivrées par la CEGI. Assurez-vous de l’adhésion au contrat CCMI et que le constructeur respecte les lois de 1975 et 2004 concernant la garantie de paiements des sous-traitants. Demandez à votre constructeur s’il est adhérent à Photodit Verspieren pour le contrôle par un expert du suivi de votre chantier par photos numériques via Internet. C’est pratique et très rassurant !

Nous consacrerons donc un article détaillé sur ce sujet, revenez nous voir ou restez informés en vous abonnant à notre compte Facebook.

En savoir plus

Pour tout renseignement complémentaire vous pouvez également contacter l’agence départementale pour l’information sur le logement (ADIL). Elle est présente partout en France avec un site dédié à chaque département (par ex : www.adil75.org pour Paris, www.adil60.org pour l’Oise…etc)

Information
Titre
Quel constructeur choisir : 10 conseils pratiques
Description
Trouver le meilleur constructeur maison individuelle n'est pas facile. Il s’agit donc de ne pas se tromper et d’éviter les pièges.
Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Seb dit :

    Excellent article qui sera indispensable à tous ceux qui veulent se lancer dans un projet de construction. Nous publions un article similaire pour ceux qui cherchent à construire en Corse, il peut être complémentaire au votre.